Procédures actualisées pour les tests des Webservices Editeurs de Logiciel 

publié le 23 mai 2016 (modifié le 14 juin 2017)

Désormais, les éditeurs de logiciel de syndics peuvent tester les évolutions apportées sur les webservices "immatriculation" et "mises à jour" ainsi que les nouveaux webservices mis en place.

Les éditeurs de logiciel de syndics peuvent désormais tester :

1. Les évolutions apportées sur :

  • le WS 1 : immatriculation initiale des copropriétés
  • le WS 2 : mise à jour standard et annuelle des copropriétés

2. Les nouveaux WS mis en service :

  • le WS 3 : téléchargement des données d’une copropriété
  • le WS 4 : demande de rattachement
  • le WS 5 : déclaration du successeur
  • le WS 6 : renouvellement d’un mandat de gestion
  • le WS 7 : confirmation du rattachement suite à la déclaration du prédécesseur

Pour rappel, l’URL de tests des webservices (à ne pas confondre avec l’URL du site du registre actuellement en production) est :
https://www.registre-coproprietes-prp.sully-group.fr/api/v1/ws/coproprietes/

Le contrat d’interface des webservices actualisé le 8/06/2017 est disponible en téléchargement :
registre coproprietes contrat interface ws 2 0 1 20170608 (format pdf - 1.1 Mo - 09/06/2017)

Vous trouverez dans cet article :
- les procédures de tests générales pour l’ensemble des WS
- les procédures de tests détaillées par WS

Procédure de test valable pour l’ensemble des WS

1. Certificat d’authentification serveur

Les appels webservice syndic doivent obligatoirement s’effectuer en HTTPS avec fourniture d’un certificat authentifiant l’établissement (SIRET) ou l’entreprise (SIREN) du télédéclarant syndic.
L’acquisition de ce certificat d’authentification serveur peut être réalisée auprès d’un prestataire habilité à délivrer des certificats (au minimum RGS 1*) ou pour la réalisation de vos tests, auprès du développeur du registre, Sully Group.

La liste des fournisseurs de certificats connus du registre sont présentes dans la fiche mémo :

http://info.registre-coproprietes.logement.gouv.fr/IMG/pdf/Registre_copros_WS_Syndics_pro_vf-2.pdf

Partie « Quel certificat acquérir RGS acquérir et auprès de quel fournisseur ? »
Source : http://www.lsti-certification.fr/images/liste_entreprise/Liste%20PSCe


2. Ouverture de comptes tests

Cas 1 : Obtention d’un certificat serveur auprès de Sully Group
L’obtention par un syndic d’un certificat d’authentification serveur de TEST émis par Sully Group est réalisée en 2 étapes.

Etape administrative :
Cette première étape a pour but d’enregistrer des habilitations.
Elle consiste à renseigner le formulaire SERV_SICOPRO_SSL_TEST ( Registre_copro_formulaire_test_Sully_20160523 (format pdf - 310.3 ko - 23/05/2016) ) qui doit être signé, scanné et envoyé à l’adresse email de contact indiquée à la fin de ce même formulaire (certificats.test@sully-group.fr).
Dès que ce formulaire aura été traité par Sully Group et que les habilitations associées auront été enregistrées, le demandeur recevra un email de confirmation de l’ouverture d’un compte de test indiquant le numéro de télédéclarant à positionner dans les appels webservice.

Etape technique :

Les opérations techniques réalisées lors de cette phase consistent à :
Générer les éléments cryptographiques nécessaires à la sécurisation des échanges au niveau du serveur ciblé : il s’agit du jeu de clés RSA (dénommé aussi bi-clé) dont la partie secrète sera conservée par le serveur et dont la partie publique sera intégrée à une demande de certificat (CSR).
Emettre la demande de certificat (CSR) vers le serveur d’inscription de Sully Group. Il sera contrôlé que le domaine Internet déclaré est la propriété de la structure et que la demande est bien effectuée par la personne habilitée.
Le demandeur recevra par mail les identifiants de la plateforme d’échange Sully (transfert.sully-group.fr) afin de transmettre la demande technique de certificat (CSR). Pour générer cette demande de certificat :
Il est nécessaire de demander à l’administrateur technique du serveur d’utiliser les instructions spécifiques à la plateforme : https://knowledge.rapidssl.com/support/ssl-certificate-support/index?page=content&id=SO6506

Il est impératif de compléter les informations suivantes : Common Name (CN) : Nom du serveur tel qu’indiqué dans le formulaire SERV_SICOPRO_SSL_TEST
Ne pas indiquer de mot de passe de challenge.

Une fois la CSR générée, il est nécessaire d’envoyer le fichier de sortie à certificats.test@sully-group.fr. Le demandeur recevra un accusé de réception de sa demande.

Après traitement, le certificat serveur sera fourni par la plateforme d’échange Sully.

Cas 2 : Obtention d’un certificat d’authentification serveur auprès d’un fournisseur habilité

Dans ce cas, il faut se conformer à la procédure du fournisseur.
Une fois le certificat acquis, il est nécessaire de renvoyer par mail une demande d’activation de compte télédéclarant à certificats.test@sully-group.fr en renseignant les données suivantes :

  • Adresse mail du représentant légal du syndic
  • le DN (Distinguished Name) de l’objet du certificat (Subject DN X509)
  • le DN de l’autorité de certification qui a délivré le certificat (Issuer DN X509)

Sully group informe ensuite par mail le demandeur de l’ouverture d’un compte de test en indiquant le numéro de télédéclarant à positionner dans les appels webservice.


3. Préparation des tests

Une fois les étapes précédentes réalisées, nous vous proposons de créer en préalable de vos tests plusieurs autres comptes de télédéclarants « syndic bénévoles », via un accès IHM à la plateforme de tests : https://www.registre-coproprietes-prp.sully-group.fr/

Les comptes de syndics bénévoles permettent l’utilisation du même certificat de test Sully Group pour tous vos comptes. La création de plusieurs comptes de télédéclarant est nécessaire pour tester l’ensemble des fonctionnalités permises par les webservices.

Si vous aviez créé des comptes de télédéclarants à l’occasion de précédents tests, il est possible de les utiliser à nouveau (la plateforme de test n’a pas été purgée).

Pour activer vos différents comptes de syndic bénévoles, merci d’envoyer un mail à registre-coproprietes.ph3.dhup.dgaln@developpement-durable.gouv.fr

L’accès IHM à la plateforme de test du registre vous permet également de vérifier la répercussion des actions réalisées en webservices sur le site du registre.

Pour faciliter le traitement des mails qui seront adressés à l’équipe du registre sur registre-coproprietes.ph3.dhup.dgaln@developpement-durable.gouv.fr, et qui seront nécessaires à la réalisation des tests, merci de systématiquement formuler leurs objets de cette manière :

TEST_WS_NomEditeur_Numéro(s)duWSconcerné(s)_compléments_ad_hoc

Des procédures de tests spécifiques par Webservice sont disponibles ci-dessous :

registre coproprietes procedures tests ws 20170607 (format pdf - 400.6 ko - 09/06/2017)

Pour toute interrogation sur les tests des web-services, vous pouvez écrire à la boite fonctionnelle du registre : registre-coproprietes.ph3.dhup.dgaln@developpement-durable.gouv.fr


Télécharger :